Rappel de mon horaire en France pour les Internationaux...thanks!

COMMENT UTILISER CE BLOG ?

Coaching Global avec Franck Martini (Sport de haut niveau).


Rafraîchir le blog en cliquant sur le titre...


TOUTES LES INFOS SUR LE SITE:

Translate

Sommaire : cliquez sur le thème choisi ou consultez à gauche le blog Médias.

Détails des articles relatifs au coaching de Franck Martini:

Les articles sont disposés de manière linéaire, en descendant.

"cliquez sur un thème" (ci-dessous) pour accéder directement à un article.


Pensez à cliquer en bas sur «messages plus anciens» pour visualiser progressivement tout le blog:



TOUTES MES PUBLICATIONS:

Retrouvez une partie conséquente de mes articles, plannings, photos, interviews ainsi que mes textes publiés dans la presse et sur le web, en cliquant sur le lien. Une partie limitée malheureusement de ce que j'ai publié est actuellement présenté sur le blog suivant :

http://racecoach.blogspot.com


Ne pas rater au bas du blog, le TOP 10 de mes plus grands lecteurs...:)

Nombre total de pages vues sur Coachglobal:

Combativité sportive avec les volleyeuses Pros d'Istres Ouest Provence


Le volley ball n'est pas qu'un sport de "distance". Il faut aussi être capable de rentrer dans l'adversaire, du moins, symboliquement. Pour cela, le travail lors des entraînements ne doit plus se situer que sur le factuel : il faut aller au contact, bousculer l'autre, chercher à lui "marcher dessus" à la fois pour aiguiser cette rage de gagner pour soi, mais encore pour stimuler aussi chez ses partenaires, cet orgueil qui, savamment réveillé peut permettre de soulever des montagnes. Et des montagnes, les filles de Ouest Provence, malgré leur progression constante, doivent toujours en franchir, qu'il s'agissent des meilleurs clubs Européens ou des têtes d'affiche, comme Cannes...
Les filles d'Istres Ouest Provence au contre: elles sont toujours dans le carré du tête du top niveau français, et régulièrement en lice en Coupe d'Europe des Clubs.

  A la demande de Frédéric Guerin, l'entraîneur qui a tracté l'IOPVB vers le haut du top niveau français, nous avons mis en place un travail de stimulation de la combativité à la reprise de la saison 2011. Du matériel de touche contact en mousse, des gants de boxe et des paos nous ont permis de mettre en situations les filles dans des duels permettant d'accentuer les déplacements circulaires et courbes, la vitesse d'action et de réaction, les impulsions et les efforts toniques répétés.
                   Mise en place des situations de duels-contact, salle IOPVB, Franck Martini (en rouge) avec Mourad Haddu (en bleu).


"Volley combat"...
Renforcer les aspects positifs et les adaptations nouvelles.











Surprendre l'athlète régulièrement en forçant son adaptation aux contraintes, en la rendant malléable et plastique face aux exigences inhabituelles...


Par des situations inhabituelles, il s'agissait de stimuler des comportements plus combattifs à l'approche des grands rendez-vous internationaux. 
L'appui sur des jeux de combat permet à la fois de provoquer des engagements sérieux mais également de rendre une intensité d'opposition qui rapproche les athlètes: lorsque l'on s'est confronté, on est tenu ensuite par un "pacte de respect et de proximité" qu'il est difficile d'expliquer. Pour des filles, même de haut niveau,  dont le sport est un des exemple les plus caractéristiques du non-contact, la chose n'était  pas forcement évidente au départ...

Se protéger et attaquer l'autre...ou quand les filles se prennent au jeu du grand dilemme du combat !

Chercher à stimuler les représentations des joueuses...s'engager pour véritablement combattre. Franck Martini.
  La combativité sportive est une qualité essentielle: elle permet de passer outre la douleur, les doutes et la difficulté simplement parce que l'on est là. Dans l'action. Et que là, on ne lâche pas. Jamais. Certains sont plus combatifs que d'autres. On le sait tous. Mais pourquoi? Difficile à expliquer. Un mélange de génétique, de culturel, de personnalité et d'expérience, très certainement. Mais également d'apprentissage! Car on peut tout à fait apprendre à être combatif, même si la mutation ne se fait pas du jour au lendemain.
En sport collectif, il faut tout à la fois être soudé collectivement sans se perdre dans le collectif, en restant qui on est tout en permettant aux autres de s'exprimer!... Difficile équilibre où le coach doit, sans cesse, et qui plus est dans une équipe féminine de haut niveau, jouer très fin avec les égos, les attentes, les routines, les espoirs, les représentations de chacunes...
L'entraîneur Frédéric Guérin au debreafing: rendre le groupe cohérent et soudé. Remarquez la gestuelle posée qui apaise et rassure...
 Convaincre du bien fondé... avec Franck Martini.

Stimuler les moins convaincues peut-être... et les rassurer sur leur potentiel. 
   Le sport s'est depuis longtemps, très largement inspiré des références guerrières pour construire des accroches significatives pour les athlètes. Et la combativité en est régulièrement le nerf de la guerre. Etre combatif c'est être un soldat: ne pas se poser de question sur la finalité de l'action en cours, mais se dévouer totalement à elle, faire abstraction de soi et se fondre dans le projet de victoire. Individuel ou collectif. José Tomas, un des plus grands Toreros, disait: "Quand je vais aux l'arènes, je laisse le corps à l'hôtel".
Cet abnégation n'est pas courante. Elle se travaille, se sculpte, souvent dans la douleur et dans l'épreuve. Quelle qu'elle soit. Dans chaque geste. Jusqu'au dernier exercices de gainage qui permette de la tester, de la mobiliser encore, et encore...

Capter l'attention par le contenu mais surtout la forme choisie pour véhiculer le message...
Poser des problème, sans en poser! (Franck Martini, régulation de contraintes trop marquées au niveau lombaires chez une athlète, modification particulière de l'exercice).

 Coaching global en volley dans la superbe salle de Ouest Provence Volleyball.

 Sous l'oeil des caméras de Maritima TV...
  Il faut donc être capable de poser des problèmes aux athlètes, des épreuves auxquelles elles vont se confronter pour se construire  ensemble, dans le collectif. On retrouve ce que j'expliquais là encore sur la "micro-résilience"(cf. Tournage d'Indigènes). Et pour cela, il faut tracter et engager celles qui, de part leur personnalité, et c'est leur droit, ne vont pas répondre présentes immédiatement. Elles vont louvoyer gentiment, plaisanter, ne pas s'engager et  développer des tas de procédures de contournement de la tâche à assumer. Parce que l'on touche à ce moment là, un point très sensible. Quelque chose qui les heurte et qui les met face à leurs propres démons. C'est là que l'entraîneur et le préparateur physique et mental doivent briller par leur sens de l'adaptation quotidien et par leur pouvoir de persuasion.
  Parce que les sportifs de haut niveau ont changé, et qu'il faut négocier davantage les objectifs et surtout convaincre du bien fondé de ce que l'on propose.
Il faut désormais être un guide, avec du charisme, un fond humain irréprochable, et une compétence éprouvée.
Et tenir le groupe...vaille que vaille.



Briefing de fin avec le coach adjoint, séduit et complètement engagé dans le thème!...  

Quant à ce long chemin, que parcourent les athlètes, doit-on souligner ici que l'entraîneur et le préparateur le parcourent eux aussi, en parallèle, discrètement, tout en les regardant évoluer...autant qu'ils avancent eux-mêmes!

 Extrait du super calendrier des filles de Istres Ouest Provence Volley Ball...

Merci particulier à Frédéric Guérin et Félix André pour l'accueil, aux filles d'Istres Ouest Provence Volley Ball pour leur enthousiasme et leur dynamisme. 

Ce n'est pas fini !

Cliquez......sur "Messages plus anciens" dans le coin droit juste au dessus de cette phrase, afin de consulter les articles précédents.